Français
Français

Joseph E. Stiglitz

Prix Nobel d'économie, ancien économiste en chef de la Banque Mondiale

Joseph E. Stiglitz est économiste, il est actuellement Professeur à l'Université Columbia à New-York, aux États-Unis.


Il est par ailleurs co-président du Groupe d’experts de haut niveau sur la mesure de la performance économique et du progrès social à l’OCDE ainsi qu’économiste en chef de l’Institut Roosevelt.

 

Auparavant, il a été vice-président principal et économiste en chef de la Banque mondiale ainsi que membre et président du Council of Economic Advisers sous la mandature de Bill Clinton. En 2000, il a fondé l’Initiative for Policy Dialogue, un groupe de réflexion sur le développement international basé à l’Université Columbia.

 

Lauréat du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel en 2001 – avec George Akerlof et Michael Spence – Joseph E. Stiglitz est souvent présenté comme appartenant au courant néokeynésien qui émerge dans les années 1980 en réponse à la nouvelle économie classique.

 

Parallèlement, Joseph Eugene Stiglitz a joué un rôle politique important, en tant que président du Council of Economic Advisers de Bill Clinton, puis vice-président et économiste en chef de la Banque mondiale de 1997 à 2000.

 

En 2001, il reçoit le prix Nobel d’économie, avec Georges Akerlof et Michael Spence.

 

Joseph Eugene Stiglitz a notamment publié La Grande Désillusion (Fayard, 2002), Quand le capitalisme perd la tête (Fayard, 2003), Un autre monde (Fayard, 2006) et Pour un commerce mondial plus juste, avec Andrew Charlton (Fayard, 2007), et plus récemment Peuple, Pouvoir Et Profits .

 

 

 

Langues parlées : anglais

vidéos

bibliographie

  • Le prix de l’inégalité

  • Peuple, Pouvoir Et Profits

    Peuple, Pouvoir Et Profits